Ôªø Sornettes - Bètisier de la politique

Sornettes

Vous êtes ici : Accueil du site > Bètisiers > Bètisier de la politique
Publié : 22 août 2007
Version imprimable de cet article Version imprimable
Format PDF Enregistrer au format PDF

Bètisier de la politique

« Je ferais admirablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé. » (COLUCHE, humoriste et comédien français (1944 -1986))

« C’est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c’est de travers. » (COLUCHE)

« Si il y avait un impôt sur la connerie, l’Etat s’auto-financerait lui même. »(Jean YANNE, acteur, auteur, réalisateur, compositeur français (1933 - 2003))

« Il est impossible de dire où finit le delirium tremens et où commence l’ambition politique. » (Jean YANNE)

« Les hommes politiques, les taggeurs et les chiens marquent leurs territoires. » (ANONYME)

« La politique, c’est comme l’andouillette : ça doit sentir un peu la merde, mais pas trop. » (Édouard HERRIOT, homme politique français (1872 - 1957))

« Les mécontents, ce sont des pauvres qui réfléchissent. » (TALLEYRAND, homme politique et diplomate français (1754 - 1838))

« Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite. » (TALLEYRAND)

« En politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai. » (TALLEYRAND)

« La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le peuple avant de s’en servir. » (TALLEYRAND)

« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. » (Paul VALERY, poète, philosophe français (1871 - 1945))

« L’art de gouverner consiste à prendre le plus d’argent possible à une catégorie de citoyens afin de le donner à une autre. » (VOLTAIRE, écrivain français (1694 - 1778))

Il y a des coups de pied au cul qui se perdent !

INDEX DES AUTEURS :

Alexandre ADLER

Historien et journaliste français (né en 1950)

« … ATTAC est le mouvement de ceux qui se sont un peu initiés à la pensée économique, mais luttent contre l’enseignement des mathématiques en économie, parce que toute complexité intellectuelle les offense… »  (J’ai vu finir le monde ancien, Grasset, Paris, 2002, p. 124)

« La bataille pour le « oui » [au référendum de mai 2005 sur la constitution européenne] sera dans ces conditions évidemmment la grande bataille pour la liberté de notre continent, et je l’espère la grande défaite de tous ces altermondialistes qui ont tout à la fois la candeur et l’impudence de se déclarer « antilibéraux », disons simplement ennemis de la liberté. » (Le Figaro, 20 octobre 2004)

« … Besancenot et la théorie de petites brutes imbéciles qui font masse autour de lui … » (chronique du Figaro du 30 juillet 2008)

« Un groupe d’États tournés vers l’Europe et implicitement vers la démocratie : Maroc, Tunisie, Jordanie, Autorité palestinienne et, de plus en plus, Syrie. » (2008)

Claude ALLÈGRE

Géochimiste et homme politique français (né en 1937)

À propos de Sarkozy :
« Un bilan impressionnant, comme l’étaient, au bout de huit mois, ceux de Giscard et de De Gaulle. » (…) « un peu du dynamisme et du volontarisme de Pierre Mendès France, un peu du Mitterand habile et manœuvrier, un coté Bill Clinton dans sa façon d’occuper les médias. » (Le Parisien, 22/01/08)
« Il est formidable ! Et c’est l’opinion de tous les gens que je rencontre à travers l’Europe ! » (Au micro du « Talk-Orange-Le Figaro », 1/12/2008)

Fadela AMARA

Femme politique française née Fatiha Amara en 1964

À propos de Jean Sarkozy :
« Moi, j’aurais été sa conseillère, je lui aurais conseillé de saisir la Halde. C’est de la discrimination au patronyme. On lui fait payer son nom. » (France 5, 24 octobre 2009)

« Nicolas Sarkozy a osé jouer la carte de l’ouverture et de la diversité. C’est la preuve d’un vrai courage politique. » (décembre 2010)

Jean-Michel APHATIE

Journaliste français (né en 1958)

« Certes, les sondages se trompent tout le temps. Est-ce une raison pour ne pas en tenir compte ? Non, bien sûr. » (Sur son Blog du 24/05/2011)

Silvio BERLUSCONI

Homme d’affaires et homme politique italien né en 1936

« Ils ont fait un test sur moi, sur mes fonctionnalités cérébrales et physiques, et ils ont décidé que je suis un miracle qui marche. »
« Mon cerveau avance à une vitesse supérieure à celle des mots."
« Je gagne toujours. Je suis condamné à vaincre. »
« Je passerai à l’histoire, préparez le monument. »
« Seul Napoléon a fait plus. »
« Il n’y a pas de « modèle Sarkozy ». C’est moi son modèle. Il m’a copié. Ce n’est pas un hasard si c’est moi qu’il a appelé le premier après avoir gagné les élections. »
(Silvio Berlusconi, Berlusconneries, les joies du camping et du bronzage, Le Cherche Midi 2009)

Xavier BERTRAND

Homme politique français né en 1965

« Chaque région gagnée constituera une victoire. » (A propos des élections régionales de 2010, « Le Figaro », 28/11/2009)

Éric BESSON

Homme politique français né en 1958

« Jean Sarkozy a un talent que personne n’étouffera. Voilà vingt ans qu’il est dans le sillage de son père. Cela vaut pas mal de stages de qualification. » (« Match », 23 octobre 2009)

Jean-Paul BRIGHELLI

Écrivain français, professeur agrégé de lettres, né en 1953

« Le niveau bac+5 actuel vaut le niveau bac des années 60. »
Programme de biologie du bac actuel : structure de l’ADN (découverte en 1953), réplication de l’ADN (établie en 1957), synthèse des protéines (découverte en 1960), code génétique (déchiffré entre 1960 et 1968),…

Chantal BRUNEL

Femme politique française (née en 1948)

« Il faut rassurer les Français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée. Après tout remettons-les dans les bateaux ! » (Point presse à l’Assemblée nationale, 8 mars 2011)

Patrick BUISSON

Journaliste français (né en 1949)

« Nicolas Sarkozy a ignoré la dimension sacrale de sa fonction. Il ne sera pas un président en majesté. Et alors ? Chirac était une grande nouille solennelle. Derrière la nouille, il n’y avait rien. Sarkozy, c’est un chapitre du roman de l’énergie nationale. Très barrésien. Ce vitalisme est ébouriffant. » […]
« Contrairement à DSK, Sarkozy n’aime pas l’argent ; il aime les riches, ceux qui ont réussi. L’antisarkozysme est une forme d’antisémitisme qui ne s’assume pas. Nicolas Sarkozy échappe à la catégorisation des présidents de la République en France parce qu’il a cette extraordinaire liberté d’allure et de ton - qualifiée de vulgaire. Je crois à l’ironie de l’Histoire qui écrit droit avec des lignes courbes. » (Anna Cabana « Patrick Buisson, le cartomancien du président », Le Point.fr, 9 juin 2011)

Luc CHATEL

Luc-Marie Chatel, homme politique français (né en 1964)

« Hors cas ou situations spécifiques, les études et expériences les plus récentes indiquent que la diminution des effectifs dans les classes n’a pas d’effet avéré sur les résultats des élèves. » (Note du ministère de l’Éducation nationale de mai 2010)
Faux : Le ministre s’appuie sur des observations souffrant d’importants biais statistiques. Plusieurs travaux, sans biais prouvent le contraire : citons le projet Star, aux États-Unis en 1985 et l’étude menée par Thomas Piketty et Mathieu Valdenaire et commandée par le ministère de l’Éducation nationale en 2006…

Jacques CHIRAC

Haut fonctionnaire, homme d’État français et président de la République de 1995 à 2007 (né en 1932)

« Notre problème, ce n’est pas les étrangers, c’est qu’il y a overdose. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’avant la guerre, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d’avoir des Espagnoles, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans et des Noirs (…) Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d’or (…), qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur, eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. » (Devant 1 300 militants RPR réunis à Orléans le 19 Juin 1991)

Xavier DARCOS

Homme politique français, haut fonctionnaire, professeur agrégé de lettres (né en 1947)

Le 3 avril 2008, sur Canal Plus, l’animatrice Ariane Massenet du « Grand Journal » soumet l’invité, Xavier Darcos, à un test sur les programmes du CE1 qu’il se propose de « rénover ».
Première question : appliquer, à la première personne du pluriel, le passé antérieur au verbe naître. Il hésite puis énonce un futur antérieur à la première personne du singulier (« Je serai né »).Bonne réponse :« Nous fûmes nés ».
Deuxième question : utiliser la règle de trois pour calculer ce que coûtent 14 kilos quand on sait le prix de 4. Darcos pâlit et bafouille : « Je ne sais pas le faire du tout. Comment faites-vous ? Montrez-moi ? » Réponse (règle de trois machinale) : [prix de 4 kilos] multiplié par 14 et divisé par 4. Ou, plus intelligent : Prix du kilo = [prix de 4 kilos] divisé par 4. Puis, prix de 14 kilos = prix du kilo multiplié par 14.
Né en 1947, il a donc « bénéficié » des anciens programmes, avec les « bonnes vieilles méthodes »…

« Est-ce qu’il est vraiment logique, alors que nous sommes si soucieux de la bonne utilisation des crédits délégués par l’Etat, que nous fassions passer des concours bac +5 à des personnes dont la fonction va être essentiellement de faire faire des siestes à des enfants ou de leur changer les couches  ? » (Paroles prononcées le 3 juillet 2008 devant la commission des Finances du Sénat)
Ce ministre, ne sachant même pas faire une règle de trois, semble notamment ignorer que les maternelles n’accueillent que des enfants déjà propres.

« Nous envisageons même que les bacheliers puissent recevoir une médaille ! Elle serait de couleur différente, peut-être sur le mode des médailles sportives, or, argent, bronze, selon la mention obtenue. » (Le Parisien, 14 septembre 2008)
On attend avec impatience la remise de la médaille de la connerie.

Xavier Darcos a proposé, à l’occasion du 90e Congrès de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (PEEP), en Mai 2009, de réfléchir à la création d’« une force mobile d’agents » intervenant en milieu scolaire « sur des missions de prévention et de contrôle » de la violence, et jugé nécessaire de pouvoir fouiller les élèves suspectés de transporter des armes.
« Xavier Darcos attendait Agathe sur le seuil de la halte-garderie. Après une fouille consciencieuse, il lui confisqua le hochet contondant qu’elle agitait, reconnaissons-le, de façon extrêmement menaçante. » (Le blog de Éric Chevillard, Lundi 25 Mai 2009.)

Serge DASSAULT

Chef d’entreprise, marchand d’armes, homme politique français (né en 1925)

« [Je dois] avoir un journal ou un hebdomadaire pour exprimer [mon] opinion […]. J’en ai assez de me faire insulter dans un certain nombre de journaux parce qu’il y a des gens qui sont incompétents et qui ne connaissent pas les vrais problèmes. Donc, je veux pouvoir répondre. Je souhaite peut-être un jour faire un journal libéral. » (LCI, 21/11/1997)

« J’ai changé de directeur, j’ai changé la direction, j’ai changé le rédacteur en chef. Donc tout va bien… [Mais] c’est pas terminé, parce que là aussi il faut changer les choses. […] Il faut que [Le Figaro] soit plus agressif. Il faut qu’on parle de libéralisme, il faut qu’on parle de flexibilité. Il faut qu’il dise l’état d’esprit qui est à gauche. […] Mais si on n’est pas ultralibéral, si on n’est pas libéral on ne crée pas d’emplois, et si on ne crée pas d’emplois il y a des chômeurs, et s’il y a des chômeurs c’est la pauvreté ». (RTL, 29/11/2004)

« La presse doit diffuser des idées saines ; les idées de gauche sont des idées pas saines » (Le Monde, 12/12/2004 )

[Taxer les riches] « ça ne sert à rien, ce n’est pas comme ça qu’on va régler le problème du déficit. C’est idiot et nul ! » (déclaration au Nouvel Observateur le 3 septembre 2011)

Rachida DATI

Femme politique française (née en 1965)

« On dit que le RSA est une idée de gauche ; eh bien moi je dis que c’est une valeur de droite, parce que le travail est une valeur de droite. » ( Le Figaro, 6-7/9/2008)

« La liberté d’expression ne peut pas être une porte ouverte à la diffusion de toutes les opinions quelles qu’elles soient. » (Conférence de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne sur la liberté d’expression, 8/12/2008)

« L’indépendance (de la justice) n’est pas un dogme. » (Déclaration à l’École de la magistrature, 5/2/2009, citée par Le Canard enchaîné, Le mur du çon, 11/2/09)
« L’indépendance de la justice est surtout un principe constitutionnel ! » (Réponse de Robert Badinter dans l’émission Ripostes de France 5)

Maire du 7e arrondissement de Paris, elle a fêté le 8 mars, Journée des femmes, à sa façon : elle a transformé le bulletin municipal de l’arrondissement en magazine « féminin ». Avec force articles conso, cuisine et maquillage, entrelardés de publicités tapageuses pour des produits de luxe. Et bien sûr l’horoscope. Heureuses les scorpionnes, elles apprendront que leur « mari vient de gagner au Loto » ! On croit rêver. (Alternatives Économiques, avril 2010)

« Quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20 ou 25 % avec une fellation quasi nulle et en particulier en période de crise, ça veut dire qu’on casse des entreprises. » (Invitée de Dimanche +, sur Canal +, le 26/09/2010, elle confond dans un lapsus « inflation » et « fellation »)

Michel DEBRÉ

Homme politique français (1912 - 1996)

« Il faut faire des enfants sur un grande échelle ! » (Ministre de l’Économie, 1968)

Alain DESTREM

Homme politique français (né en 1945)

« À travers cette image, je vois ma femme de ménage. » (7 avril 2009, Grand journal de Canal+, interrogé sur une photographie de Ségolène Royale en boubou, au Sénégal)

Patrick DEVEDJIAN

Avocat, homme politique français (né en 1944)

« Sarkosy a été le premier à saisir l’ampleur de la crise : le paquet fiscal et les mesures sur le logement ont été des mesures d’anticipation que la France est la seule à avoir prise aussi tôt. » (JDD, 7/12/2008)

David DOUILLET

Ancien judoka, reconverti dans les affaires et la politique (né en 1969)

« On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes ! »
« Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ce n’est pas quelque chose de naturel, de valorisant. »
« C’est la mère qui a dans ses gènes, dans son instinct, cette faculté originelle d’élever les enfants. Si Dieu a donné le don de procréation aux femmes, ce n’est pas par hasard. »
« De fait, cette femme-là, quand elle a une activité professionnelle externe, pour des raisons de choix ou de nécessité, elle ne peut plus jouer ce rôle d’accompagnement essentiel. ( … ) Je considère que ce noyau est déstructuré. Les fondements sur lesquels était bâtie l’humanité, l’éducation sont en partie ébranlés. »
« Pour l’équilibre des enfants, je pense que la femme est mieux au foyer, à gérer affectivement la cellule familiale, quel que soit d’ailleurs le niveau social concerné. ( … ) J’ai une authentique admiration pour les femmes qui vouent leur vie aux leurs . »
(L’âme du conquérant, Robert Laffont, 1998)

Christian ESTROSI

Homme politique français (né en 1955)

« Si, à la veille du second conflit mondial dans un temps où la crise économique envahissait tout, le peuple allemand avait entrepris d’interroger sur ce qui fonde réellement l’identité allemande, héritière des lumières, patrie de Goethe et du romantisme, alors peut-être, aurions-nous évité le naufrage de la civilisation européenne. » (Discours à l’association des amis de Christian Estrosi, 26 novembre 2009)

François FILLON

Homme politique français (né en 1954)

Le 14 juillet 2011, Eva Joly, candidate d’Europe écologie-Les Verts à la présidentielle, a proposé de remplacer le défilé militaire par un « défilé citoyen » :
« Je réagis avec tristesse. Je pense que cette dame n’a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l’histoire française. » (Conférence de presse à Abidjan le 15 juillet 2011)
Éva Joly habite en France depuis 1962 et a la double nationalité franco-norvégienne depuis 1967 : « Je ne descends pas de mon drakkar. Ça fait cinquante ans que je vis en France et donc je suis Française. »

Maréchal FOCH

Ferdinand Foch, maréchal de France, officier général et académicien français (1851 - 1929)

« Les avions sont des jouets sans aucune valeur militaire. »

Henri GUAINO

Haut fonctionnaire français (né en 1957)

Lors d’une interview donnée le 9 octobre 2007 à France Inter, Bernard-Henri Lévy qualifie de raciste Henri Guaino, auteur du discours de Sarkozy à l’université de Dakar, le 26 juillet 2007. Le même jour, Guaino déclare au journaliste du site Rue89 :
« Ce petit con prétentieux ne m’intéresse pas. Qui est-il donc ? Qu’a-t-il fait dans sa vie de si extraordinaire pour se permettre de juger comme ça ? Je n’ai jamais rencontré BHL. Il ne m’aime pas, moi non plus. Il n’aime pas la France, moi si. Il a la bave aux lèvres, avec la haine qui suinte de partout. »

Aux premiers jours de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon (mars 2011), il a expliqué que cela allait profiter à la filière nucléaire française, un peu chère certes, mais tellement plus sûre. (Prix du communicant le plus indécent)

« L’Histoire lui rendra justice d’avoir été l’un des rares chefs d’Etat à avoir été aussi lucide sur la nature de cette crise. » (À propos de Sarkozy, dans Le Monde du 8 septembre 2011)

Claude GUÉANT

Haut fonctionnaire et homme politique français (né en 1945)

« Les Français, à force d’immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux (…) de voir des pratiques qui s’imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale. » (Sur Europe 1 le 17 mars 2011)

Il a estimé que les usagers des services publics « ne doivent pas porter de signes religieux » ni « manifester une quelconque préférence religieuse ». « Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus. » (Interview sur i-Télé et Radio Classique le 24 mars 2011)

« En 1905, il y avait très peu de musulmans en France, aujourd’hui il y en a entre 5 et 6 millions. L’accroissement du nombre de fidèles de cette religion, un certain nombre de comportements posent problème. » ( 4 avril 2011 interview sur Europe 1)

« … les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec d’enfants d’immigrés. » (Interview à Europe 1, le 22 mai 2011)
« C’est vrai qu’il y a deux tiers des enfants d’immigrés qui se trouvent sortir de l’appareil scolaire sans diplôme. » (à l’Assemblée nationale le 25 mai 2011)
Le 27 juin l’Insee « corrige » les chiffres fantaisistes du ministre : les proportions d’élèves sortis sans qualification de l’enseignement secondaire sont de 10,7 % parmi les enfants de familles immigrées, 6,6 % parmi les enfants de familles « mixtes » et 6,1 % parmi les enfants de familles non immigrées.

William Torrey HARRIS

Éducateur, philosophe et lexicographe américain (1835 - 1909)

« Nos écoles ont été scientifiquement créées pour empêcher que quiconque ne devienne trop éduqué. L’américain moyen (doit) se contenter de jouer le rôle qui est le sien dans la vie, sans être tenté par un autre. » (En 1889, alors qu’il était ministre de l’éducation.)

Brice HORTEFEUX

Homme politique français (né en 1958)

« Je ne comprends pas comment l’identité nationale, c’était formidable pour les pays colonisés, et pas pour la France. » (Libération du 6-7 octobre 2007)
Mais la France n’est pas colonisée…

« Cet été, sur une aire d’autoroute, je rencontre cinq personnes noires. Comme elles ont l’air de me reconnaître, je vais vers elles pour les saluer et je leur demande : Vous êtes d’où ? - De Caen - Oui d’accord, mais vous êtes d’où ? - Ben… de Caen. Heureusement, j’ai compris à temps (sic) et je n’ai pas insisté. C’est là que j’ai compris toute la profondeur de ma mission. » (Dîner-débat du Club XXIe siècle au Press Club le 11 décembre 2007)

« Le nombre de clandestins a diminué de 6 %. » (Figaro Magazine, 19/01/08)
Sachant que le nombre des clandestins est totalement inconnu, veuillez le multiplier par 6, le diviser par 100 et envoyer le résultat au ministère de l’immigration.(Le Canard enchaîné, 23/01/08)

« … il y a un côté symbolique, puisque Barack Obama est d’une famille issue de l’immigration, c’est le témoignage que le défi de l’intégration peut être relevé. » (Interview à BFM le 6/11/2008)
Rappel : Obama est américain de naissance par sa mère (donc qu’il n’a pas eu à immigrer ou à s’intégrer). Pour Hortefeux, être Noir, c’est être immigré.

« C’est la réalité qui est difficile. Même un secrétaire d’État aux choux farcis aurait un jour un problème avec les choux. » (ministre du Travail, Le Parisien, 14/2/09)

« Je me suis rendu sur le terrain pour rappeler une vérité simple : une minorité ne doit pas pouvoir perturber la tranquillité d’une majorité. » (Déclaration à la suite d’un fait divers à Royan : une bande d’une dizaine de jeunes de l’Essonne sème la terreur, Le Figaro, 13/8/09)

« Il ne correspond pas du tout au prototype », plaisante Hortefeux en référence à l’origine arabe d’un jeune militant, avant d’ajouter : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. » (Université d’été de l’UMP à Seignosse, dans les Landes, 5 septembre 2009)

« Une personne âgée seule pourrait ainsi demander à son commissariat ou à sa gendarmerie de passer régulièrement chez elle pour voir si tout va bien. » (« Le Figaro », 13/11/09)

« Il y a deux fichiers majeurs : le fichier des empreintes génitales, et le fichier des empreintes génétiques » (Lapsus au Grand Jury de RTL, le 17 octobre 2010)

« Nicolas Sarkozy, président expérimenté et protecteur. » (janvier 2011)

Denis JEAMBAR

Journaliste et écrivain français (né en 1948)

« Le remue-ménage autour de la réforme des retraites (attendue depuis quinze ans !) ressemble à un caprice de gosses de riches ; le cirque à propos de la destruction des acquis sociaux, aux errements d’héritiers prodigues. » (Éditorial de L’Express, 22 mai 2003)

Jean-François KAHN

Journaliste, écrivain, homme politique français (né en 1938)

« …que y ait un troussage, euh, de domestique, enfin, j’veux dire, c’qui est pas bien, mais, voilà, c’est une impression. » (À propos de l’affaire Straus-Kahn sur France Culture 16 mai 2011)

Christine LAGARDE

Née Christine Lallouette, avocat, femme d’affaires, femme politique française, (née en 1956)

« La lutte des classes, c’est une idée essentielle. Essentielle pour les manuels d’histoire. Il faudra certainement un jour en enseigner les aspects positifs. Mais en attendant, elle n’est plus d’aucune utilité pour comprendre notre société. Ce qui importe aujourd’hui, c’est de se battre pour s’imposer soi-même, et non pas de lutter contre les autres. » (Discours à l’Assemblée nationale, 10/07/07.)

« Le travail engendre le travail. A l’intérieur de ce cercle vertueux, le pays tournera enfin à plein régime. Travaillez plus, et vous multiplierez l’emploi. Dépensez plus, et vous participerez à la croissance. Gagnez plus, et vous augmenterez le pouvoir d’achat ! » (Discours à l’Assemblée nationale, 10/07/07)

« Ce nouveau gouvernement est totalement révolutionnaire ! C’est un virage à 360° ! » (Interview sur Europe 1, 15/11/2010)
Révolutionnaire : après un virage à 360°, on revient à son point de départ…

« Protéger les faibles contre les forts, c’est l’essence du libéralisme. » (Au 20 heures de France 2, 25 mai 2011)

Jack LANG

Homme politique français (né en 1939)

« Il n’y a pas mort d’homme. » (À propos de l’affaire Straus-Kahn sur France 2 le 16 avril 2011)

Bernard LAPORTE

Joueur, entraineur de rugby, homme politique français (né en 1964)

« Je voulais voir les Antilles de vive voix. » (prononcé en 2008 alors qu’il était secrétaire d’État chargé des Sports)

Frédéric LEFEBVRE

Homme politique français (né en 1963)

« Nicolas Sarkozy a un tort, c’est qu’il a raison trop tôt. »

« Pourquoi est-ce si difficile pour la France de faire baisser le chômage ? Il faut dire la réalité : parce qu’on a un taux de natalité beaucoup plus important que beaucoup d’autres pays, parce qu’on a beaucoup de Françaises et de Français qui entrent sur le marché du travail alors que l’Allemagne par exemple, qui a un taux de natalité qui s’est effondré, a beaucoup moins d’Allemandes et d’Allemands qui entrent sur le marché du travail. » (26 août 2011)
Oui, et quels sont les avantages du taux de natalité français ?

Jean-Marie LE PEN

Homme politique français (né en 1928)

« Il faut qu’il y ait une autorité, et nous pensons que l’autorité la plus qualifiée dans un ménage est celle de l’homme » (La droite aujourd’hui, 1979)

« Oui, je crois à l’inégalité des races. […] Je n’ai fait là qu’exprimer ce que pense tout le monde […] Aux jeux Olympiques, il y a une évidente inégalité entre la race noire et la race blanche en ce qui touche, par exemple, à l’athlétisme et à la course à pied en particulier. C’est un fait. […] Je constate que les races sont inégales. […] L’égalitarisme est quelque chose de grotesque. » (Europe 1, 09/09/1996)

Bernard-Henri LÉVY

Bernard Levy dit Bernard-Henri LÉVY, écrivain, cinéaste, éditorialiste français (né en 1948)

« Son escapade post-électorale à Malte sur le yacht du milliardaire Vincent Bolloré a fait couler beaucoup d’encre. Certains y ont vu sa première erreur politique. Et si c’était plutôt le contraire ? Et si ce geste illustrait la partie de son projet qui nous encourage à nous déculpabiliser vis-à-vis du luxe, du succès et de l’argent, fût-ce au risque de sombrer dans le mauvais goût et le kitsch ? Et si, finalement, ce jeune président voulait réconcilier la France, sinon avec le bonheur, avec les signes du bonheur que notre puritanisme, notre déprime, notre crainte des paillettes et du succès, ont longtemps discrédités et réprimés ? » (à propos du yacht de luxe prêté par Vincent Bolloré à Nicolas Sarkozy, le lendemain de la victoire de ce dernier aux présidentielles, International Herald Tribune, 17/07/2007)

Thierry MARIANI

Homme politique français, né en 1958

Auteur d’un amendement qui prévoit des tests génétiques ADN pour apporter une preuve de filiation de la part d’un candidat au regroupement familial dans le projet de loi Hortefeu-Sarkozy sur les flux migratoires.
Cette disposition est contraire à la loi de bioéthique de 1994, confirmée en 2004. En France, les tests génétiques à des fins autres que scientifiques ou médicales sont interdits par l’article 16 du code civil, sauf dans des cas graves et sous contrôle judiciaire.

Alain MARLEIX

Homme politique français (né en 1946)

« Dans l’Essonne, […] notre Coréen national, Jean-Vincent Placé, va avoir chaud aux plumes. » (Interview recueillie par Public Sénat le 02/09/2011)
Jean-Vincent Placé, est né à Séoul et a été adopté il y a 34 ans : « Marleix parle de moi à Marseille “notre Coréen national”. Racisme, xénophobie, connerie, beauferie ? On a tout à la fois. »

Emmanuelle MIGNON

Haute fonctionnaire française (née en 1968)

« J’ai toujours été conservatrice, j’aime l’ordre. Je crois à l’initiative individuelle, à l’effort personnel et, en matière économique, à la main invisible du marché. Par exemple, je suis pour une privatisation totale de l’éducation nationale. » (Le Monde, 02/09/04)

Frédéric MITTERRAND

Personnalité du milieu culturel et audiovisuel et homme politique français (né en 1947)

« Je lui suis reconnaissant de m’avoir nommé. Il est fort intelligent et généreux… » (février 2010, en parlant de Sarkozy)

Nadine MORANO

Femme politique française (née en 1963)

« Ce que je veux, c’est qu’il travaille, qu’il ne parle pas verlan et qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers. » (A propos « du » jeune musulman, le 14 décembre 2009, dans les Vosges, lors d’un débat sur l’identité nationale)

comte de MUN

Adrien-Albert-Marie comte de MUN, homme politique français (1841 - 1914)

"L’athéisme social, le mépris de la loi divine, l’aspiration exclusive vers la jouissance matérielle (…) sont des théorie très intéressantes pour les séances académiques et universitaires. Ce sont des théories très intéressantes pour les gens arrivés (…) qui ont le temps de se livrer aux douceurs d’un aimable scepticisme.
Mais pour le peuple, c’est le vide (…). Il a un perpétuel besoin, pour être soulagé, de croire et d’espérer."
Non, ce n’est pas de Sarkozy. Lui, c’est : « Un homme qui croit, c’est un homme qui espère. » (Rome, 20/12/07)

Jean-Marc NESME

Homme politique français (né en 1943)

[…] « la promotion de l’idéologie du « genre » dans les manuels scolaires » s’apparente à une « dérive sectaire ». (Lettre à Luc Chatel ministre de l’éducation nationale, fin août 2011)
Chantal Brunel (UMP), rapporteur de l’Observatoire de la parité, 2 septembre 2011 : le concept de genre dans les nouveaux manuels scolaires permet d’aborder « la distinction à opérer entre sexe biologique (conféré à la naissance), identité sexuée (conséquence d’une construction sociale) et identité sexuelle (relevant de l’intimité des personnes), principes qui sont au coeur de notre pacte républicain. »

Sylvie NOACHOVITCH

Avocate et chroniqueuse de télévision française (née en 1964)

« Moi, mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n’y a que des Noirs et des Arabes. L’idée de coucher avec l’un d’eux me répugne ». (Candidate UMP sur la circonscription de Sarcelles dans la campagne pour les élections législatives 13/06/2007)

Patrick OLLIER

Homme politique français (né en 1944)

« Les candidats de couleur n’ont pas été élus, je le répète, parce qu’ils n’avaient pas le niveau de l’élection » (France 2, 10 novembre 2008)

Valérie PÉCRESSE

Femme politique française (née en 1967)

Candidate UMP aux régionales en Ile-de-France : « Si je suis élue présidente de la Région, on me verra dans les gares pour vérifier si les trains sont à l’heure, si c’est propre. » (Le Parisien, 5 janvier 2010)

Jean-Pierre PERNAUT

Journaliste et présentateur de télévision français (né en 1950)

« Le 13 heures est le journal des Français, qui s’adresse en priorité aux Français et qui donne de l’information en priorité française. Vous voulez des nouvelles sur le Vénézuéla ? Regardez la chaîne vénézuelienne. Sur le Soudan ? Regardez les chaînes africaines. Le journal de 13 heures de TF1, c’est le journal des Français. » (Télérama, 09/12/1998)

Jean-Pierre RAFFARIN

Homme politique français (né en 1948)

« C’est bien sûr le rôle [des politiques de se mêler des questions spirituelles]. ( … ) Il faut avoir conscience de la profondeur de la question du sens ( … ). Je pense que l’apostasie n’est pas une force de progrès dans nos sociétés. » (Le Figaro, 28/12/2007)
« L’apostasie étant, pour Le Petit Robert, « l’abandon de la foi et de la vie chrétienne », il faut croire que pour proférer ce genre d’âneries (du Poitou), le Phénix de Chasseneuil est en panne de tribune. Ou qu’il a drôlement forcé sur le Poitevin de messe. » (Le Canard enchaîné 2/01/2008)

Eric RAOULT

Homme politique français (né en 1955)

Dans l’hebdomadaire Les Inrockuptibles (été 2009) : Marie N’Diaye, prix Goncourt 2009, explique pourquoi elle s’est installée à Berlin en 2007, avec compagnon et enfants : « nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy (…) Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux. Je trouve cette France-là monstrueuse ».
Eric Raoult : « Ces propos d’une rare violence sont peu respectueux, voire insultants, à l’égard de ministres de la République et plus encore du chef de l’Etat. Le droit d’expression ne peut pas devenir un droit à l’insulte ou au règlement de compte personnel. »
« Décret du 10 novembre 2009 relatif aux prix littéraires. Sur proposition de Monsieur le député Eric Raoult, le prix Goncourt sera désormais attribué chaque année au porte-parole du gouvernement. » (Le blog de Éric Chevillard, jeudi 12 Novembre 2009.)

Ronald Wilson REAGAN

Président des USA (1911 - 2004)

« Si l’on doit enseigner l’évolution, qui n’est qu’une théorie, alors on doit enseigner aussi le récit biblique de la création. » (lors d’une conférence de presse en 1980 à Dallas.)

« Les arbres sont responsables de plus de pollution aérienne que les usines. »

Sophie ROQUELLE

Journaliste, Sophie Roquelle est l’épouse de Jean-François Cirelli vice-président et directeur général délégué de GDF SUEZ (qui avait augmenté ses rémunérations de 180% en 2008)

L’idée de faire travailler gratuitement les allocataires du RSA a «  enthousiasmé l’opinion, lasse de déverser toujours plus d’argent dans le puits sans fond de la solidarité nationale. » […] «  On les surnomme parfois « les canapés ». Dans le milieu de l’insertion professionnelle, on connaît bien ces demandeurs d’emploi qui ne demandent plus grand-chose, sinon de rester chez eux devant la télévision. » (Enquête sur la France des assistés, Le Figaro Magazine, 4 juin 2011)
360 euros : c’est le montant mensuel moyen du RSA en 2009.

Nicolas SARKOZY

Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa dit Nicolas SARKOZY, homme politique français, Président de la République française depuis le 16 mai 2007 (né en 1955)

Voir Le bètisier de Monsieur le Président de la République Nicolas Sarkozy

Jacques SÉGUÉLA

Publicitaire français (né en 1934)

« Comment peut-on reprocher à un président d’avoir une Rolex ? Tout le monde a une Rolex. Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie ! » (Télématin de France 2, 13/2/2009)

Dominique STRAUSS-KAHN

Homme politique français, directeur général du FMI depuis 2007 (né en 1948)

« Oui, j’aime les femmes… Et alors ? (…) Depuis des années on parle de photos de partouzes géantes, mais je n’ai jamais rien vu sortir… Alors qu’ils les montrent ! » (Rencontre avec des journalistes de Libération dans un restaurant parisien le 28 avril 2011)

Margaret THATCHER

Femme politique britannique (née en 1925) surnommée Tina, acronyme de « There Is No Alternative »

« Comme on sait, la société n’existe pas. Il y a les individus et il y a la famille. » (Interview à Woman’s Own, 31 octobre 1987)

Alfred TRASSY-PAILLOGUES

Homme politique français (né en 1950)

Ils « nous envahissent assez régulièrement de manière brutale à 20, 30, 40 ou 50 caravanes » et « débarquent en faisant fi de toutes les règles ». « Bien sûr », ils « récupèrent l’électricité sur le réseau d’éclairage public, de l’eau sur les poteaux d’incendie ». Plus scandaleux encore, « ils bénéficient assez souvent d’aide sociale de notre pays » et « font tout cela en roulant dans des véhicules de luxe, des Porsche, des BMW, des Jaguar haut de gamme alors je trouve que c’est un petit peu fort de café. » (21 octobre 2009, à propos des « gens du voyage »)

André VALENTIN

Homme politique français, maire UMP de Gussainville (Meuse)

« Il est temps qu’on réagisse, parce qu’on va se faire bouffer ». « Par qui ? », lui demande un journaliste. « Y’en a déjà dix millions [d’immigrés], dix millions que l’on paye à rien foutre. » (Lors d’un débat sur l’identité nationale à Verdun le 1er décembre 2009)


Voir aussi Bètisier du paranormal et de l’irrationnel et Bètisier de l’économie.