Ôªø Sornettes - Petit lexique du jeu d'échecs

Sornettes

Vous êtes ici : Accueil du site > Jeux > Petit lexique du jeu d’échecs
Publié : 26 décembre 2007
Version imprimable de cet article Version imprimable
Format PDF Enregistrer au format PDF

Petit lexique du jeu d’échecs

Le vocabulaire essentiel du jeux d’échecs.
« Un joueur d’échecs c’est comme de la peinture, s’il n’est pas brillant il est mat. » Philippe GELUCK, artiste belge, créateur de Le Chat, personnage de bande dessinée (né en 1954)

INDEX ALPHABÉTIQUE :

POSITION INITIALE

Position initiale

 

b:re1,dd1,ta1,h1,fc1,f1,cb1,g1,pa2,b2,c2,d2,e2,f2,g2,h2/n:re8,dd8,ta8,h8,fc8,f8,cb8,g8,pa7,b7,c7,d7,e7,f7,g7,h7

J’ADOUBE

Formule pour avertir que l’on ajuste une pièce sur l’échiquier sans intention de la jouer.

BASE D’UNE CHAÎNE

C’est le pion le moins avancé d’une chaîne de pions se protégeant mutuellement. (Pions c2 et c7)

b:re1,dd1,ta1,h1,fc1,f1,cb1,g1,pa2,b2,c2,d3,e4,f2,g2,h2/n:re8,dd8,ta8,h8,fc8,f8,cb8,g8,pa7,b7,c7,d6,e5,f7,g7,h7

CENTRE

Ce sont les quatre cases centrales de l’échiquier. (d4, d5, e4 e5)

b:re1,dd1,ta1,h1,fc1,f1,cb1,g1,pa2,b2,c2,d2,e2,f2,g2,h2/n:re8,dd8,ta8,h8,fc8,f8,cb8,g8,pa7,b7,c7,d7,e7,f7,g7,h7/sr:e4,d5,d4,e5

CLOUÉE

Se dit d’une pièce (Pion blanc en e2) qui ne peut bouger sans exposer une pièce de valeur supérieure (Dame blanche en d1), menacée par le fou noir en h5.

b:re1,dd1,ta1,h1,fc1,f1,cb1,g1,pa2,b2,c3,d4,e2,f2,g3,h2/n:re8,dd8,ta8,h8,fh5,f8,cb8,g8,pa7,b7,c6,d5,e7,f7,g7,h7

COLONNE

Rangée verticale de huit cases.

COUP DE REPOS

Coup quelconque joué dans le seul but de passer le trait à l’adversaire.

DÉVELOPPEMENT

Positionnement des pièces durant l’ouverture.

ÉCHEC À LA DÉCOUVERTE

Échec engendré par une pièce (Dame noire en a5) à la suite du déplacement d’une autre pièce (Pion noir de b4 en b3) qui la masquait.

b:re1,dd1,ta1,h1,fc1,g2,cb1,g1,pa2,b2,c2,d4,e3,f2,g3,h2/n:re8,da5,ta8,h8,fc8,f8,cb8,g8,pa7,b4,c5,d6,e7,f7,g7,h7

ÉCHEC PERPÉTUEL

Série ininterrompue d’échecs au roi qui ne conduisent pas au mat mais entraîne la nullité de la partie. (Dame noire de e1 en h4, Roi blanc de h2 en g1, Dame noire de h4 en e1, Roi blanc de g1 en h2, Dame noire de e1 en h4, etc…)

b:rh2,dc6,tg7,pg2/n:rb8,de1,pb7

FOURCHETTE

Une pièce (souvent un cavalier) qui met en prise deux pièces adverses en même temps.

GAMBIT

Sacrifice d’un pion dans l’ouverture de la partie en vue d’un avantage stratégique.

MAUVAIS FOU

Un fou qui ne peut se déplacer librement, bloqué par les pions de son propre camp.

PAT

État d’un camp qui ne peut plus jouer aucun coup réglementaire : met fin à la partie et entraîne sa nullité. (Le Roi noir ne peut pas jouer)

b:rf7,pg6,h6/n:rh8

PIÈCE EN PRISE

État d’une piece qui se trouve sur une case contrôlée par une pièce adverse.

PION DOUBLÉ

Deux pions du même camp sur la même colonne. (Pions blancs e3 et e4)

b:re1,dd1,ta1,h1,fc1,f1,cb1,g1,pa2,b2,c2,e3,e4,f2,g3,h2/n:re8,dd8,ta8,h8,fc8,f8,cb8,g8,pa7,b7,c5,d6,e5,f7,g7,h7

PRISE EN PASSANT

Coup où un pion de la 4è ou 5è rangée prend un pion adverse venant d’avancer de 2 cases sur une colonne adjacente.

PROMOTION

Transformation d’un pion, qui atteint la dernière rangée, en dame, en tour, en fou ou en cavalier (le plus souvent en dame, d’où l’expression synonyme FAIRE DAME).

ROQUE

Déplacement du roi de deux cases à droite ou à gauche vers une des tours qui vient se loger de l’autre côté du roi, sur la case adjacente.

POSITION INITIALE :

b:re1,ta1,h1/n:re8,ta8,h8

PETIT ROQUE :

b:rg1,ta1,f1/n:rg8,ta8,f8

GRAND ROQUE :

b:rc1,td1,h1/n:rc8,td8,h8

SACRIFICE

Perte volontaire d’une pièce en vue d’un gain tactique.

Le TRAIT

Le tour de jouer.

TRAVERSE

Rangée horizontale de huit cases.

ZUGZWANG

Position où l’on ne peut jouer qu’un coup perdant.

Voir le site : L’univers des échecs